Histoire

Histoire de la Martinique

Histoire de la Martinique

Anciennement appelée Madinina (île aux fleurs) par les Arawaks ses premiers habitants, la Martinique a été découverte en 1502 par Christophe Colomb. Peu à peu, le peuple des Arawaks est chassé par les Indiens caraïbes originaires comme eux du bassin de l'Orénoque au Vénézuela.

 

L'île est colonisée en 1635 par le flibustier normand Pierre Belain Desnambuc au nom de la France sous les instructions du Cardinal de Richelieu. L'arrivée des colons pousse les Caraïbes à fuir pour échapper à l'extermination.

 

En 1664, Colbert crée "la compagnie des Indes Occidentales" qui obtient le monopole du commerce.

La colonie est rattachée à la couronne en 1674 et on assiste alors à la mise en place du commerce triangulaire. Avec l'introduction de la culture de la canne à sucre, des milliers d'esclaves sont ramenés d'Afrique pour travailler sur les plantations. La Martinique est alors convoitée par les Anglais qui s'y installent par la force en 1762, puis en 1794.

 

La révolution française ayant des répercussions sur les Antilles, la convention nationale vote l'abolition de l'esclavage en 1794, mais l'île est à nouveau envahie par les Anglais qui passent un accord avec les colons. Lorsque la Martinique est restituée à la France par le traité d'Amiens en 1802, Napoléon Bonaparte rétablit l'esclavage. Cette première abolition donc n'a jamais été appliquée.

 

Durant deux siècles, les esclaves n'ont de cesse de se soulever, mais c'est le 22 mai 1848 qu'a lieu une importante révolte qui mènera à une abolition définitive de l'esclavage.

Une crise économique suivra, dûe à la main-d'ouvre trop chère. On fera donc venir des travailleurs volontaires jusqu'en 1859, principalement des Indes.

 

En 1902, l'éruption de la Montagne Pelée détruit la ville de Saint-pierre, ancienne capitale de l'île et surnommée alors "le petit Paris", faisant 30 000 morts. Il n'y aura qu'un seul survivant à cette catastrophe, un prisonnier nommé Cyparis.

 

Fort-de-France devient capitale de la Martinique.

 

L'année 1946 est un tournant historique pour la Martinique, elle devient Département d'Outre-mer avec la même structure administrative et politique que tous les départements français. En conséquence, en 1957, à la signature du traité de Rome, elle intègre l'Union européenne .

C. Maingé

Ma sélection 0