Les activités "adrénaline"

Y a-t-il des activitEs adrEnaline ?

Y a-t-il des activitEs adrEnaline ?

Le canyoning est l'une des activités adrénaline phare de la Martinique. Pratiqué essentiellement dans le nord de l'île, il est désormais bien encadré par des professionnels qui en maîtrisent les difficultés.

 

Pour ceux qui ne connaissent pas, le « canyoning » ou la « descente de canyons » consiste à descendre une rivière à pied, à la nage et en utilisant des techniques de progression sur corde comme la technique de descente en rappel (technique de descente d'une paroi quelconque). Armés d'un casque, de cordes, de mousquetons, et d'un bidon hermétique pour transporter l'essentiel, il vous faudra parfois franchir des cascades et sauter dans des vasques, une activité très sportive et on ne peut plus rafraîchissante !

 

La Martinique regorge de rivières et de sentiers divers aux alentours du massif du Carbet ou de la Montagne Pelée de sorte qu'il y en a pour tous le goûts. Les plus expérimentés emprunteront des parcours très techniques alors que les débutants commenceront par des circuits adaptés à l'initiation. L'activité étant relativement dangereuse, il vaut mieux contactez un guide afin de pouvoir organiser votre sortie. Il existe également un livre illustré qui répertorie les différents circuits de canyoning de la Martinique (Topo Guide : Les canyons de Martinique).

L'autre activité qui cartonne en ce moment à la Martinique, c'est le kiteseurf que l'on pratique du côté atlantique et idéalement au cours des saisons où il y a le plus de vent (décembre à juin). Mais comme pour le canyoning, il vaut mieux passer par une école spécialisée ou un centre nautique pour une première initiation.

En outre, si vous voulez « frissonner » dans les arbres, rendez vous à « Mangofil » aux Trois îlets, le parc dédié aux amoureux de la nature et des sensations fortes. Il existe trois parcours différents, un parcours enfant, un parcours familial, et un parcours pour les confirmés. Vous vous déplacez dans les arbres autour de 35 ateliers différents : passerelles branlantes, ponts de singe, rondins suspendus. Il existe trois parcours différents, un parcours enfant, un parcours familial, et un parcours pour les confirmés. La première épreuve peut paraître impressionnante, mais une fois lancé, on n'a plus envie de s'arrêter. Vous êtes retenu par un harnais de sécurité, une poulie et des mousquetons pour plus de sécurité. Rien de vraiment difficile à condition de ne pas avoir une peur bleue du vide.

Le domaine de Sigi, au Vauclin, propose les même activités avec des parcours encore plus techniques notamment un « saut de tarzan » de plus de 20 mètres en fin de parcours.

Domaine de Sigi - 0596 74 49 12

Mangofil - 0596 68 08 08

Sandra SIMPHOR

Ma sélection 0